Sélectionner une page

Les zaru soba, mon plat préféré au Japon !

Les zaru soba, mais quézako ?

Avant d’aller au Japon, j’avais toujours mangé les nouilles chaudes. Soit dans un bouillon, genre udon ou ramen, soit frites avec des légumes ou du tofu.

Ce fut toute une découverte de savoir que les soba, nouilles au sarrazin, se dégustaient tout aussi bien froides !

Et d’ailleurs, lorsqu’il fait chaud, c’est vraiment très agréable.

 

Si vous allez au Japon au printemps-été, vous pourrez donc commander des zaru soba, et croyez moi, vous allez en redemander.

 

C’est un plat ultra simple et ultra sain (et en plus végétarien). Juste des soba, cuites et refroidies, servies sur une paillasse en bambou, et parsemées d’algue nori. On ajoute de la ciboule fraiche, du daikon râpé et du wasabi à sa guise dans un bol de sauce (dont j’ignore pour le moment la composition exacte, mais je suppose qu’elle contient du soja et du poisson) servi à côté. Il suffit de tremper ses soba dans la sauce avant de s’en délecter. 

Rien que d’en parler, j’en salive !

Aujourd’hui, il est assez difficile de trouver des soba 100% sarrazin faites de manière artisanale (la plupart contiennent aussi du blé), mais c’est possible. On en a mangé dans un des restaurants qui jouxtent le musée de Kyoto au sud du palais impérial, et franchement, ce sont vraiment les meilleures !

Une autre bonne adresse, surtout pour son cadre très traditionnel, est Kawamichiya-Yoro où nous avons mangé récemment (adresse réportoriée sur la carte Google que nous partageons avec nos abonné.es, voir photo ci-dessous). Une des personnes qui nous a accompagnés y était allée il y a plus de 50 ans !

Petit lexique:

daikon: radis blanc japonais. Surtout servi en accompagnement et râpé

wasabi: on dit souvent que c’est la moutarde japonaise. C’est en fait issu de la racine d’une plante, que l’on râpe. Utilisé comme condiment (indispensable dans la confection des sushi), c’est assez fort et c’est vert. Y aller molo si on ne connaît pas et surtout avec les enfants !

udon: nouille plate au blé

ramen: le plat national japonais. On nous a demandé de nombreuses fois si on aimait les ramen. Apparemment, pour les japonais, les ramen c’est la vie ! Ce type de nouille provient de Chine, mais au fil du temps, les japonais ont développé leur propre recette.

Nous, on en a rarement mangé car le bouillon est fait avec beaucoup de viande, notamment de porc. Ça peut être assez gras, et c’est rarement bio…

Translate >>

Rejoins notre communauté

Inscris-toi à notre newsletter et reçois:

- une carte de Kyoto avec nos adresses préférées répertoriées en détail.

- un calendrier 2020 avec nos fêtes traditionnelles japonaises favorites.

- un coupon de livraison gratuite pour ta première commande à Slow Kyoto.

Tu es bien inscrite sur la newsletter de Slow Kyoto. Un email de bienvenue vient de t'être envoyé, vérifie qu'il n'est pas allé dans ton spam. Merci de ta confiance !