Sélectionner une page

En été, alors qu’il fait généralement très chaud au Japon, les nouilles froides sont consommées un peu partout (miam! les zaru soba). Il y a quelques années, au mois de mai, nous avions eu la chance d’être invités à un nagashi somen et nous nous étions si bien amusés que nous avons envie d’en parler ici. Le concept est si drôle !

Pour organiser un nagashi somen avec vos amis, il vous faudra d’abord un long bambou. Dans ce cas, un bambou de cinq mètres avait été acheté, transporté à vélo et coupé en deux dans le sens de la longueur pour être disposé en légère pente dans le jardin. Avec un tuyau d’arrosage, vous ferez circuler de l’eau fraiche du haut vers le bas du bambou.

Ensuite, il vous faudra de fines nouilles de blé appelées somen (pré-cuites et conservées dans un grand récipient avec des glaçons). Vous alimenterez ensuite le petit courant d’eau avec les somen.

Vos invités et vous-même devrez les attraper avec vos baguettes pour les glisser dans un verre rempli de sauce mentsuyu avant de pouvoir vous en délecter. 

Tristan avait trouvé une technique infaillible : faire barrage avec une fourchette ! Mais tout le monde était content parce qu’il distribuait généreusement à tous les invités le fruit de sa pêche.

Nous avions passé une magnifique journée très conviviale dont nous nous souviendrons toujours. Si vous êtes au Japon pendant la saison chaude, et que vous avez l’occasion de goûter au nagashi somen, n’hésitez pas (certains restaurants spécialisés en proposent).

Translate >>

Rejoins notre communauté

Inscris-toi à notre newsletter et reçois:

- une carte de Kyoto avec nos adresses préférées répertoriées en détail.

- un calendrier 2020 avec nos fêtes traditionnelles japonaises favorites.

- un coupon de livraison gratuite pour ta première commande à Slow Kyoto.

Tu es bien inscrite sur la newsletter de Slow Kyoto. Un email de bienvenue vient de t'être envoyé, vérifie qu'il n'est pas allé dans ton spam. Merci de ta confiance !